Fiducies de protection d'actifs

Document qui vient constituer un patrimoine autonome dans lequel certains biens peuvent être transférés.

Si vous désirez plus de renseignements sur ce service, contactez-nous :
Tél. : (514) 374-4303
Fax. : (514) 374-7260

Description

La fiducie est un patrimoine distinct dans lequel une personne transfère des biens, nommée le constituant et ce, pour le bénéfice de certaines personnes, nommées les bénéficiaires. Ce patrimoine est administré selon les règles établies par le constituant.

Ce patrimoine peut-être créé pour différentes raisons telles que :

  • conserver le contrôle sur des biens dont le constituant décide de se départir;
  • assurer la survie d'une entreprise familiale, notamment en retardant la désignation des successeurs;
  • favoriser une transmission harmonieuse du capital de la fiducie aux successeurs du constituant;
  • protéger le capital de la fiducie des risques économiques (faillite), des risques de poursuite, des conflits familiaux (divorce, séparation);
  • assurer la sécurité financière future de ces successeurs et la conservation du patrimoine;
  • permettre certains avantages fiscaux (fractionnement du revenu);
  • permettre d'éviter certaines formalités de la tutelle ou de la curatelle;
  • protéger et assurer un revenu à un enfant handicapé.
Visionner d'autres vidéos

La fiducie s'établit au moyen d'un contrat notarié entre le constituant et les fiduciaires qu'il nomme. Elle est assujettie aux dispositions du Code civil du Québec qui oblige notamment la nomination d'un fiduciaire qui n'est pas bénéficiaire de la fiducie. Le constituant peut se désigner comme fiduciaire mais à la condition d'agir avec un fiduciaire qui n'est ni constituant ni bénéficiaire.

Certaines considérations fiscales viennent également restreindre les doubles rôles au sein des fiducies. La notion de contrôle du vote des fiduciaires est importante et pourra intervenir au niveau des règles d'attribution du revenu de la fiducie au constituant.

La fiducie dite « de protection d'actifs » se distingue de la fiducie testamentaire en ce qu'elle est créée du vivant du constituant.

Les fiducies créées du vivant du constituant, fiducie « entre-vifs » ainsi que les fiducies créées dans un testament seront assimilées à un particulier aux yeux du fisc. Les fiducies entre-vifs sont imposables au taux marginal maximum en vigueur pour les particuliers et n'ont droit à aucun crédit d'impôt personnel. Pour les fiducies testamentaires, elles peuvent bénéficier des taux d'imposition progressifs et de certains crédits.

Nous vous invitons à consulter un membre de l'équipe de Notaire-Direct® car:

  • la fiducie de protection d'actifs notariée est facilement repérable et élimine ainsi le risque qu'elle soit égarée, ignorée ou détruite;
  • le notaire est un conseiller juridique et un spécialiste dans la rédaction de contrats.

Le temps vous manque pour nous consulter, visitez notre Foire aux questions.

Notaire-Direct | Succession | Immobiler | Protection du patrimoine | Compagnie | Mariage
Inaptitude | Médiation & arbitrage | Séparation ou divorce | Propriété intellectuelle
Bail commercial | Codes sources | Copropriété | Maritime | Construction
Lexique juridique
Avis Juridiques    © 2004-2017 Notaire-direct inc. Tous droits réservés